Home

Nouvelles
Rapport détaillé à venir : Les résultats de Phagoburn seront présentés dans un rapport qui sera bientôt ajouté sur ce site.
————————————–
Toutes les nouvelles

Phagoburn était un projet européen de recherche et développement (R&D) financé par la Commission européenne dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche et développement. Le projet a été lancé en juin 2013 et s’est terminé en février 2017.

Dans le contexte d’une menace mondiale croissante de résistance aux antibiotiques, notamment l’émergence de souches bactériennes multi-résistantes, voire pan-résistantes, PhagoBurn a été conçu et lancé pour évaluer le potentiel clinique des bactériophages (phages) comme une stratégie nouvelle et innovante pour lutter contre ce problème critique. Notamment, Phagoburn visait à évaluer
la thérapie par les phages pour le traitement des plaies de brûlures infectées par les bactéries Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa.

À ce titre, Phagoburn a été le premier essai clinique prospectif multicentrique, randomisé, en simple aveugle et contrôlé au monde de la thérapie par les phages jamais réalisé selon les bonnes pratiques de fabrication (BPF) et les bonnes pratiques cliniques (BPC).

De plus, les résultats obtenus au sein de Phagoburn ont permis des avancées significatives concernant le cadre réglementaire de la thérapie par les phages.

Un rapport détaillé sur les résultats de Phagoburn sera bientôt ajouté à ce site web.

Quatre PME ont été impliquées :

La société française de biotechnologie Pherecydes Pharma, qui propose des solutions basées sur la technologie de la phagothérapie pour mieux lutter contre les infections, agissant en tant que promoteur de l’étude clinique,
Clean Cells, PME française ayant une expertise dans les tests de biosécurité et la caractérisation des produits biologiques,
Statitec, CRO française responsable de la gestion des données des essais cliniques et des aspects statistiques,
France Europe Innovation, les PME françaises au service de la finance et de l’innovation
la gestion administrative de Phagoburn, ainsi que pour toute communication
aspects.
11 partenaires cliniques étaient également impliqués dans Phagoburn, toutes les unités de soins aux brûlés situées en France, en Belgique et en Suisse :

Le ministère français de la défense (coordinateur du projet) à travers son service de santé militaire et l’hôpital militaire Percy (son centre de référence pour le traitement des brûlés),
L’Académie royale militaire de Belgique, par l’intermédiaire de l’hôpital militaire Reine Astrid et plus particulièrement de son centre des grands brûlés,
Centre de référence des brûlés de Lausanne (Suisse), situé au sein du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV),
Grand Hôpital de Charleroi – Loverval (Belgique),
CHU Liège (Belgique),
CHU Nantes (France),
Centre hospitalier Saint Joseph et Saint Luc (France),
CHU Bordeaux (France),
CHR Metz-Thionville (France),
Hôpital militaire de Toulon Sainte-Anne (France),
Hôpital de Marseille Conception (France).
Enfin, les Laboratoires Brothier, une société française, a fourni les pansements Algosteril™ pour l’étude clinique.

Read this Page in English